LE VIEUX QUI DÉJEUNAIT SEUL DE LÉA WIAZEMSKY

J’ai eu l’occasion de rencontrer Léa Wiazemsky lors du salon du livre du 7éme à Paris dont je vous ai parlé ici, je ne connaissais ni l’auteure ni le livre, je me suis laissé tenter par la quatrième de couverture qui présage la douceur mais pas que…

CRIMINAL LOFT D’ARMELLE CARBONEL

Huit criminels se font enfermer dans un sanatorium désaffecté afin de trouver le chemin de la rédemption, un seul d’entre eux échappera à la mort enfin c’est ce qui est écrit sur le contrat.

A LA DÉCOUVERTE D’ANNE DE BRETAGNE

Hello les poussinautes et oui je suis bien là en chair et en os, difficile de me mettre à écrire ces derniers temps mais aujourd’hui on parle jeunesse avec une petite trouvaille qui vaut le coup d’oeil.

LE VIEUX QUI DÉJEUNAIT SEUL DE LÉA WIAZEMSKY

par | Juil 27, 2017 | Chroniques |

Un livre touchant de la première à la dernière page qui à le mérite d’être mon premier coup de cœur de 2016.

Infos Livre

Date de parution : avril 2015
Edition : Michel Lafont
Nbre de pages : 172 pages / Prix : 14,95€ TTC

AnneDeBretagne

Avis du poussin:

J’ai eu l’occasion de rencontrer Léa Wiazemsky lors du salon du livre du 7éme à Paris dont je vous ai parlé ici, je ne connaissais ni l’auteure ni le livre, je me suis laissé tenter par la quatrième de couverture qui présage la douceur mais pas que, pour vous dire ce petit résumé m’a touché et moi qui ne suis pas forcément dédicace je suis plutôt fière que celui-ci en ait une surtout que l’auteure est d’une fraicheur folle.

La note du poussin
  • La note du poussin
Envoi
User Review
4 (1 vote)

C’est quoi le sujet ?

C’est l’histoire de deux êtres qui vont se choisir non comme âme sœur mais comme grand-père et petite fille, ils ne sont certes pas liés par le sang mais leurs blessures vont s’avérer issue de la même période tragique. Ils vont être le pansement l’un de l’autre et stopper leur hémorragie passée. Clara va pouvoir s’ouvrir aux autres et lui va enfin se débarrasser de son cœur en peine.

Le rythme du récit est adapté à l’histoire le décor est vite posé, on est pressé de découvrir le secret de ce vieil homme si attachant mais blessé par la vie et une fois les dernières pages effleurés on se dit que tout cela est bien trop court même s’il n’en fallait pas plus. Ce livre est comparable à un cocon, une parenthèse douce et en même temps terrible, je n’ai pu retenir une larme à la fin car j’ai eu l’impression d’être à leurs côtés durant toute leur histoire.

EN CONCLUSION

Ce n’est pas un livre feel-good ce n’est pas un livre destiné aux  filles non c’est une ode à la vie qui fait réfléchir.

Un premier roman prometteur qui je l’espère en amorcera beaucoup d’autres.